Portrait

L’assemblée constituante de l’association suisse de médecine d’urgence («Vereinigung Schweizer Notärzte» ou VSN) s’est tenue le 23 novembre 1990, à la suite directe du 3e cours pour médecins d’urgence organisé au centre de formation de la CRS à Nottwil. Les urgentistes de même que tous les médecins, personnes et institutions soutenant les objectifs de la VSN ont ainsi été regroupés dans une association statutairement constituée.

Lors de la 5ème assemblée ordinaire des membres du 11 mars 1995 à Berne, la première pierre a été posée pour transformer la VSN en une société de médecine. Après consultation des membres, la société a été rebaptisée et se nomme depuis le 1er juillet 1995 Société suisse de médecine d’urgence et de sauvetage (SSMUS)

Attestation de formation complémentaire de médecin d’urgence SSMUS

En juin 1999, la Chambre médicale de la FMH réunie à Berne a approuvé l’attestation de formation complémentaire de médecine d’urgence SSMUS, laquelle est entrée en vigueur le 1er janvier 2000. Entre-temps, le programme a été révisé et approuvé par les instances concernées de la FMH (les 13.10.2005, 7.6.2007 et 26.5.2010); il tient compte désormais de toutes les exigences requises.

Attestation de formation complémentaire médecine d'urgence hospitalière SSMUS

Le programme de formation en médecine d’urgence préhospitalière de la SSMUS a été approuvé à l’assemblée des membres de 2005. La FMH a mise en vigueur l'attestation de formation complémentaire le 1.7.2009. Une première adaptation a été faite le 26.5.2010.

Cf. AFC's

Cours

En 1986 s’est tenu le premier cours central final et de répétition pour médecins d’urgence sous la direction du Prof. G. Hossli, conformément aux directives pour la formation et l’activité des médecins d’urgence élaborées par la Commission médicale de sauvetage de la Croix-Rouge suisse (CMS CRS) et de l’Interassociation de sauvetage (IAS). Le cours de médecine d’urgence  est organisé à l’heure actuelle tant en français qu’en allemand ou italien à cinq endroits différents.

Depuis 2005, l’offre de cours a été élargie avec le cours de médecin de garde qui s’adresse aux médecins de premier recours.

Des cours de médecine de catastrophe(CEFOCA / SFG) sont également organisés tous les ans.

Ces dernières années, la Société suisse de médecine d’urgence et de sauvetage est devenue un interlocuteur reconnu pour toutes les questions touchant à la médecine d’urgence, qu’il s’agisse de médecine d’urgence préhospitalière et hospitalière ou de médecine de catastrophe. Son objectif est de collaborer de manière constructive et enrichissante avec toutes les personnes et autorités impliquées dans la chaîne du sauvetage, afin d’améliorer la médecine d’urgence dans l’intérêt des patients concernés.

La Société compte actuellement 750 membres.